Maspalomas Princess

Îles Canaries

Des lampes comme des palmiers, des dunes, des soleils et de la mousse marine illuminent tout.
[Inspiration naturelle]
Design intérieur : Salle 1804. Conception : Omio Atelier

La lampe Nákar est une suspension spectaculaire à mi-chemin entre l’incontournable lanterne chinoise, l’emblématique lampe Disa que Coderch envisageait dans les années 50 et l’emblématique Totem de LZF et Forestier.

Nákar, tressé à la main avec des matériaux naturels, rend hommage aux totems, objets qui racontent les histoires d’un lieu. De plus, sa chute naturelle veut évoquer les grappes de dattes du palmier canarien si abondantes aux abords de l’hôtel.

Comme axe principal et source de lumière, des tubes en méthacrylate blanc opale de 2,3 et 3,3 mètres de long ont été utilisés, à l’intérieur desquels une double bande de LED est logée. Pour les tulipes, certaines de 1m de diamètre, les armatures ont été fabriqués et tissés à la main avec un ruban de moelle en rotin naturel plat qui a ensuite été peint à la main en blanc, ocre et vert.

En raison de la fragilité du rotin, ils étaient complètement démontables, mais en même temps faciles à assembler en place.

Pour suspendre les 16 lampes, des câbles en acier et des tendeurs ont été utilisés pour régler la hauteur à 4m du sol. La hauteur des plafonds -15m- et la difficulté d’y accéder en cas de maintenance, impliquaient leur électrification au-dessus du toit.